• contact@regionsudcomoe.ci
  • +225 27 21 30 55 97 / 98

Traoré Bassam, président du Comité local d’insertion des jeunes (Clije) « Nous sommes satisfaits mais … »

Emanation de la Plate-forme de service du Sud-Comoé (Pfs/ Sc ), le Clije œuvre chaque jour à l’insertion des jeunes sans emploi de la Région du Sud-Comoé.

 

Le conseiller Traoré Bassam, exprime dans cet entretien, sa satisfaction et ses gros soucis.

Monsieur le président êtes-vous satisfait du programme d’insertion des jeunes que vous piloté ?

Oui, nous sommes satisfaits. On aurait pu mieux faire, si les collectivités payaient leur cotisation. On aurait aujourd’hui près de 1000 jeunes insérés.

Concrètement qu’est ce qui coince ?

Voyez-vous, au niveau du paiement des cotisations, à part Grand-Bassam, les autres communes ne sont pas à jour.

Au niveau des remboursements, que doit-on retenir ?

Tiapoum rembourse bien. Bonoua, c’est acceptable. Adaiké, c’est mauvais. Bassam, c’est très mauvais. Idem pour Ayamé. Il faut que les jeunes qui empruntent, remboursent pour qu’on puisse aider d’autres jeunes. C’est très important pour la Région. Mais sachez que nous avons dépassé le chiffre de 284 insérés, parce que nous avons mené d’autres processus d’insertion.

Amalaman Kouao et Tiémélé Clément

Last modified on Friday, 07 April 2017 09:38