• contact@regionsudcomoe.ci
  • +225 27 21 30 55 97 / 98

Inaugurations dans le Sud-Comoé / Dr Aka Aouélé : « L’essentiel est fait dans l’ensemble de la région, nous continuons… »

Dr Aka Aouélé, président de la région du Sud-Comoé est actuellement en tournée pour inaugurer plusieurs de ses réalisations sur le territoire régional.

Occasion d’un contact de proximité avec les populations, cette tournée de remises de clés et de coupure de rubans symbolique est une opportunité pour célébrer la santé en tant que premier droit de l’homme, l’éducation qui ne demeure pas moins un autre droit élémentaire pour l’élévation social de l’homme.

Des cérémonies toutes aussi indispensable pour mettre au même niveau d’information les populations pour que nul n’ignore ce que le Conseil régional fait avec les moyens mis à sa disposition. En clair, elles se présentent comme un moyen de communication pour que les populations sachent que partout sur le territoire régional, le Conseil régional est au travail. C’est aussi le lieu de faire le bref bilan des réalisations dans les différents secteurs et cela dans des conditions d’indisponibilité de budget.

Dr Aka Aouélé a fait savoir qu’en 2 ans seulement, entre autres réalisations, Kouakro, Adjouan, ont été dotés de centre de santé. Une maternité a été construite à Apouesso, tout comme un centre de santé à Sanhoukro, à Toumanguié. Kohourou a bénéficié d’une maternité. Du matériel biomédical a été livré à l’hôpital de Grand Bassam et à l’hôpital de Bonoua. La liste n’est pas exhaustive. « Nous avons fait une véritable performance au niveau de l’école. En 2 ans, nous avons réalisé 10 collèges repartis dans les 4 départements de la région (Aboisso, Grand Bassam, Adiaké et Tiapoum) » a rappelé le pionnier des collèges de proximité en Côte d’Ivoire. Non sans préciser « les importants travaux de réhabilitation des établissements qui existent, tels qu’au lycée 1 et 2 de Grand-Bassam, au collège moderne de Grand-Bassam ainsi que le renforcement des capacités de ce collège avec de nouvelles classes construites. Idem au lycée moderne et au lycée municipal de Bonoua qui ont été réhabilités. « L’essentiel a été fait et c’est ainsi dans l’ensemble de la région, nous continuons de réhabiliter et de renforcer » a-t-il dit. Tout en demandant aux populations de ne pas voir un quelconque geste de favoritisme pour le département d’Aboisso, qui compte plus de la moitié de la population régional. Bref a-t-il fait savoir, les investissements sont faits selon les dispositions de la loi et personne n’est oublié. A Tiapoum, Dr Aka Aouélé a remis les clés d’un bâtiment de 2 salles de classe avec bureaux à la population.

Jeudi dernier, les populations de Mohamé dans la sous préfecture de Bonoua ont reçu les clés de leur centre de santé et de leur maternité. « L’équipement est prêt. Il se trouve dans nos locaux à Aboisso. Dès que les logements (bien avancés) du personnel seront prêts, nous pourrons les livrer » a promis D’Aka Aouélé. Après Mohamé, le double chevalier et commandeur dans l’ordre de l’Education nationale a mis le cap sur Assinie-Mafia ou il a remis les clés du bâtiment B de l’Epp Assinie 1, complètement réhabilité. Dans cette école vieille de 65 ans, il a rassuré les populations de la réhabilitation de l’ensemble des bâtiments et la livraison de table-bancs. Sans oublier, un autre bâtiment de 4 salles pour les élèves de 3ème, au collège moderne d’Assinie, après celui de 4 salles déjà réalisés pour les élèves de 4ème à 400 millions fcfa.

Diarrassouba Sory