• contact@regionsudcomoe.ci
  • +225 27 21 30 55 97 / 98

Discours de M Kouman Dominick : Administrateur du Collège Jacques Batteur d’Affiénou

Monsieur le représentant du ministre de l’Education nationale,

Monsieur le préfet de région du Sud Comoé, préfet d’Aboisso,

Monsieur le sous préfet,

 

Monsieur le président de la région du Sud-Comoé,

Monsieur le Dren,

Monsieur Laurent Batteur et sa délégation,

Rois et chefs coutumiers,

Populations d’Affiénou et du canton Afféma,

Chers invités, Mesdames et messieurs, en vos rangs, grades et qualités,

Le collège Jacques Batteur d’Affiénou que vous avez l’occasion de découvrir ou de redécouvrir aujourd’hui, a ouvert ses portes en 2007, avec… élèves. Cet établissement de proximité a vu le jour grâce à M Laurent Batteur, ici présent, qui pour honorer le rêve de son père Jacques Batteur, s’est fait sien le rêve du Dr Aka Aouélé, alors président du Conseil général d’Aboisso. Dr Aka Aouélé, pour mémoire fut l’étudiant du Professeur Jacques Batteur à l’Université de Caen en France. Un enseignant émérite qui a marqué l’actuel président de la région du Sud-Comoé, alors jeune étudiant en pharmacie. Laurent Batteur va donc accompagner Dr Aka Aouélé, portant sur les fonds baptismaux, ce collège qui porte le nom du prestigieux Professeur Jacques Batteur. Mais loin de s’arrêter en si bon chemin, cette noble réalisation continuera de bénéficier de l’attention toute particulière de Laurent Batteur et de ses associés. Ainsi après les bâtiments, il s’investira dans le suivi et l’amélioration des conditions de vie et travail au sein de l’établissement. Convaincu que ventre affamé, n’à point d’oreille, Laurent Batteur, va écouter les cris de détresse des élèves distants de lui de plus de 6000 kilomètres. Il financera en 2012, la construction d’une cantine scolaire en mobilisant la somme de 10 000 euros lors du passage à Caen de votre serviteur, nommé administrateur du collège Batteur.

Depuis lors, les jeunes apprenants, les enfants d’Affiénou et ceux qui viennent des villages environnants se restaurent sur place à midi, pour ensuite reprendre les cours l’après midi et retourner chez eux, à la fin de la journée. Cet acte de haute portée humanitaire à l’endroit des enfants, a permis aux jeunes élèves, filles et garçons d’obtenir de meilleurs résultats scolaires. Monsieur Laurent Batteur, favorisera une autre action en 2015. Au cours d’une nuit de levée de fonds à Caen en France, aux fins de soutenir les immenses besoins du collège, votre serviteur sous sa houlette a présenté aux membres de l’Association Affiénou France, un projet de construction d’une résidence hôtel de 10 suites vip, d’un séjour, d’une médiathèque, d’un réfectoire adossé à une cuisine moderne. Le tout pour un coût global de 90 000 euros, soit 60 millions de francs cfa.

En outre, monsieur Laurent Batteur, nous a permis de prendre totalement en charge les heures de vacation des enseignants pour résoudre définitivement le problème de déficit d’enseignants dans certaines disciplines. Nous n’oublions pas les actions combien de fois nobles de monsieur le président de l’Association Affiénou France, Henri Moutassé, ici présent qui ont permis de mettre à disposition au profit de plus 600 élèves des manuels scolaires dans toutes les disciplines enseignées. Et cela, de la 6ème à la 3ème. Mesdames et messieurs, au moment ou nous allons poser la première pierre de la résidence hôtel, je voudrais au nom de Dr Aka Aouélé, président du Conseil régional du Sud Comoé, au nom des populations d’Affiénou, des cadres et des populations du Sud Comoé, dire merci à la grande famille Batteur, qui a tant fait et qui continue de faire beaucoup pour le collège Jacques Batteur. Je voudrais aussi remercier l’Association Affiénou France et tous ceux qui ont apporté leur concours pour que le collège Jacques Batteur atteigne les résultats qui font aujourd’hui la fierté de tous.

Je vous remercie.