• contact@regionsudcomoe.ci
  • +225 21 30 55 97 / 98
Activités du Président

Activités du Président (13)

Une assemblée générale extraordinaire était, hier jeudi 19 avril 2018, au programme de l’Assemblées des régions et districts de Côte d’Ivoire (Ardci), à son siège au Deux-Plateau.

Quand des journalistes et communicateurs reconnaissent le mérite. L’Association des journalistes et communicateurs pour l’émergence (Ajcem) a primé, plusieurs personnalités, hier vendredi 6 avril 2017.

L’heure était à la présentation du bilan, jeudi 22 mars 2018, lors de la 1ère session ordinaire du Conseil régional du Sud-Comoé tenue au Centre culturel Jean Baptiste-Mockey à Grand-Bassam.

La région du Sud-Comoé a célébré, hier, dans la ferveur, l’un de ses dignes fils. Il s’agit du président du Conseil régional du Sud-Comoé, député d’Aboisso sous-préfecture, Maféré, Kouakro, Dr Aka Aouelé, célébré pour 2 distinctions obtenues au cours de l’année 2017.

Jeudi 25 janvier 2018, à la cour royale de Moossou à Grand-Bassam, sa Majesté Nanan Kanga Assoumou, Roi de Moossou, entouré de ses pairs et des chefs Abouré du département de Grand-Bassam a donné l’onction à Aka Aouélé dans la pure tradition Abouré.

« Nous avons reçu 3,5 milliards, on a investi 8 milliards en moins de 5 ans »
« Avec peu de moyen, nous avons réglé beaucoup de préoccupations »
« Nous avons amplifié le peu qu’on a en utilisant nos carnets d’adresses »

La 1ère édition de Sud Comoé Agnintié festival est prévue du 29 septembre au 1er octobre 2017 à Aboisso. Pour annoncer ce grand événement, le président de la région du Sud Comoé, Dr Aka Aouélé, a animé une conférence de presse, mercredi 6 septembre 2017 dans un grand hôtel de Grand Bassam.

Les ministres Achi, Brou et Aouélé ouvrent les vannes du château -Patrick Achi « Nous sommes sur la route du bitumage de la route Aboisso-Abengourou » Plusieurs décennies sans eau potable.

C’était lors de la 2ème session ordinaire du Conseil régional à Aboisso, le 29 juillet 2016 à la salle des fêtes de la mairie. Le président Aka Aouélé, a encore crié son indignation de voir les souscriptions piétiner, alors que le Conseil régional ne manque pas de cadres ayant au moins 10 000f pour acheter ne serait ce qu’une seule action.

« Le séminaire du Pdci  s’inscrit dans le souci de dynamiser le parti »
«… Le Pdci est  un peu affaibli, il faut le reconnaitre »
« Il y a besoin de faire un bilan, de tirer les leçons de ce qui s’est passé pour aller de l’avant »