• contact@regionsudcomoe.ci
  • +225 21 30 55 97 / 98

PRESENTATION DU DEPARTEMENT D’ABOISSO

Organisation administrative

 Sous-préfecture en 1961, Aboisso est devenu par décret N°69-241 du 09 juin 1969, Chef-lieu de département avec trois (3) Sous-préfectures (Aboisso, Adiaké et Ayamé). Le Département d’Aboisso compte au total huit (8) sous-préfectures : Aboisso, Adaou, Adjouan, Ayamé, Bianouan, Kouakro, Maféré et Yaou. Il comprend également trois (03) communes.

 Sous-préfectures

Aboisso, chef-lieu de département, créée le 03 Janvier 1961 par décret n° 61-16. Adaou, créée le 05 Mars 2008 par décret n° 2008-97. Adjouan, créée le 05 Mars 2008 par décret n° 2008-97. Ayamé, créée le 22 Mars 1961 par décret n° 61-80. Bianouan, créée le 15 Janvier 1997 par décret n° 97-18. Kouakro, créée le 05 Mars 2008 par décret n° 2008-97. Maféré, créée le 24 Septembre 1986 par décret n° 86-1026. Yaou, créée le 05 Mars 2008 par décret n° 2008-97

 PRESENTATION GEOGRAPHIQUE

 Situation géographique

Le Département d’Aboisso est situé dans le Sud-est de la Côte d’Ivoire, avec une superficie de 4 452 Km2. Il est limité : à l’Ouest, par Grand-Bassam et Alépé ; au Nord, par le Département d’Abengourou ; à l’Est, par le département de Tiapoum et au Sud, par le département d’Adiaké. Le relief est très vallonné en général avec des pentes abruptes particulièrement dans les sous-préfectures d’Aboisso, d’Ayamé, de Yaou et de Bianouan. Il est également sillonné de plusieurs cours d’eau. Ce relief très accidenté et la forte pluviométrie justifient l’implantation des deux barrages hydroélectriques AYAME I et II. Le climat est de type attiéen avec quatre (04) saisons de pluie : la grande saison sèche qui s’étale de mi-décembre à mi-avril ; la petite saison sèche : de mi-juillet à mi-août ; la grande saison pluvieuse : de mi-avril à mi-juillet ; la petite saison pluvieuse : de mi-août à mi-décembre.

Démographie

La population du Département est de 307 852 habitants (RGPH 2014) dont 158 597 hommes et 149 255 femmes. Le taux d’urbanisation est de 30,1%.

ACTIVITES ECONOMIQUES

Agriculture

Les populations du département tirent l’essentiel de leurs ressources de l’agriculture qui s’exerce sous deux formes : les cultures de rente ou pérennes et les cultures vivrières. Les cultures de rente sont dominées par le binôme café-cacao, le palmier à huile, l’hévéa, l’ananas, la banane douce. A ce titre, le Prix Alassane OUATTARA du meilleur producteur national du café-cacao a été décerné à Monsieur BLEHOUE Aka Georges. Les cultures vivrières sont dominées par le manioc, la banane plantain et les légumes.

 Pêche et Elevage

Le Département d’ Aboisso est une zone propice à la pêche continentale.

Le poisson constitue la première source de protéines dans l’alimentation des populations. La production locale étant insuffisante par rapport au niveau de consommation de la population, l’on voit se développer un secteur florissant d’entrepôts frigorifiques. Le département d’Aboisso offre d’énormes potentialités dans les domaines de l’élevage (volailles, porcs, ovins, lapins) et de l’aquaculture.

Commerce

L’activité commerciale est organisée en secteur de distribution de gros, demi-gros et de détail. Le Département d’Aboisso abrite des marchés et magasins qui constituent les lieux d’approvisionnement des populations. Les marchés se tiennent de manière quotidienne ou hebdomadaire.

Mines

En 2014, des travaux d’aménagement et d’ouverture d’une mine d’or de grande envergure ont été lancés dans la localité d’Affema (sous-préfecture de
Kouakro). Un permis d’exploitation pour l’or à Afema Gold, et cinq (05) permis de recherche pour l’or ont été délivrés.

 Tourisme et Environnement

Le Département d’Aboisso dispose de nombreux atouts touristiques qui, mis en valeur, en feront une zone d’attraction touristique de premier plan. Il s’agit notamment :

  •  De la chefferie traditionnelle;
  • De la pirogue de génération qui embarque plus de deux cent personnes sur la lagune Aby;
  • Des barrages Ayamé I et II.
  • Des ressources naturelles : Le tourisme lacustre localisé sur les berges le long des villages offre des possibilités de détente (Eboué, Aby) qui reçoivent des milliers de touristes chaque année.
  • Des ressources socioculturelles : La Fête des Ignames qui est célébrée chaque année dans certains villages du Département ; Les danses traditionnelles telles que l’Abodan, l’Aketé de Yaou ; l’art culinaire à travers la confection des mets spécifiques selon les circonstances.
  • Des infrastructures d’accueil : plusieurs réceptifs hôteliers sont disponibles pour offrir aux visiteurs un cadre et des séjours agréables.

Elus du Département

Député d’Aboisso : N’GOUAN Jérémi.

Député de Maféré, Adjouan, Kouakro et Aboisso (sous-préfecture) : Dr Eugène AKA AOUELE.

Député d’Ayamé, Yaou et Bianouan : TANOH Jérôme.

Président du Conseil Régional du Sud-Comoé : Dr Eugène AKA AOUELE

Maire d’Aboisso : Mamadou KANO

Maire de Maféré : ETTE NINDJIN Pierre

Maire d’Ayamé : DJA KADJO Albert